Livret Jeune et CEL font-ils bon ménage ?

15 mars 2012  |   0 Commentaire

En France, il existe plusieurs produits d’épargne dont certains sont réglementés par des textes qui imposent une certaines rémunération et certaines conditions comme le Livret A que nous avons vu il y a une dizaine de jours, mais il y a également des produits d’épargne spécifiques aux banques, où les établissements financiers eux-mêmes fixent les conditions. Le Livret Jeune quant à lui est un mélange entre les deux formules puisque le produit est réglementé avec un plafond de dépôt, une limite d’âge située entre 12 et 25 ans pour les titulaires, et enfin, un taux au moins égal à celui du Livret A. Là où il se différencie globalement des autres produits d’épargne réglementés, c’est que les banques choisissent le taux qu’elles souhaitent mettre en place. Le but de cet article est de mettre en avant les spécificités du Livret Jeune afin que vous puissiez déterminer s’il est pertinent ou non d’en ouvrir un pour votre épargne personnelle.

Caractéristiques du Livret Jeune

Le Livret Jeune se destine à toutes les personnes qui habitent continuellement en France et qui sont âgées de 12 à 25 ans. Avec ou sans nationalité française, il est tout à fait possible d’ouvrir ce produit d’épargne dans l’établissement bancaire de son choix. La loi impose que chaque titulaire ne peut ouvrir qu’un seul et unique livret de ce type. En revanche, le cumul avec d’autres produits d’épargne comme le CEL est tout à fait possible. Les épargnants peuvent déposer 1 600 euros maximum sur leur Livret Jeune (hors capitalisation des intérêts). Il est bon de rappeler que les taux pratiqués par les banques en ce moment varient de 2,5 à 4% pour les meilleures. Le taux est net d’imposition et de prélèvements sociaux, ce qui encourage d’autant plus les jeunes à épargner sur ce produit.

Comme précisé sur cet article, il sera intéressant de commencer par épargner sur le Livret Jeune avant de penser au Livret A puisque la rémunération est supérieure. Par ailleurs, en se référant à l’article indiqué dans le paragraphe précédent, il est primordial de choisir son établissement bancaire en fonction de la facilité de gestion et pas seulement du taux qui peut évoluer à la hausse comme à la baisse à tout moment.

Des finalités différentes

Le CEL et le Livret Jeune présentent donc des finalités totalement différentes puisque le premier sert à préparer un investissement immobilier, alors que le second permet juste de mettre quelques économies de côté. Les plafonds sont de 15 300 euros pour le CEL, contre 1 600 euros pour le placement 12-25 ans. En revanche, les taux de rémunération sont très différents. Le Livret Jeune peut en ce sens être un véritable complément.