Taux du CEL

Le taux de rémunération du compte épargne logement est aujourd’hui fixé à 0,75 % brut (0,63 % net) depuis la dernière réforme de plusieurs livrets d’épargne datant du 1er août 2014. Avant cette réforme, le taux d’intérêt du CEL était de 1,25 %, sans compter la prime d’état.

Le taux du compte épargne logement est calculé à partir du taux du Livret A (2/3 de sa valeur, arrondi au quart de point le plus proche), de l’inflation et de la régulation du gouvernement. Car l’état peut également réguler le taux du CEL comme il le souhaite.

Taux du CEL 2013

Calcul des interets du compte epargne logement

Pour le calcul des intérêts, il reprend le même principe que le Livret A et le LDD (Livret de Développement Durable) : c’est basé sur la règle des quinzaines. Tous les quinze jours, du 1er au 15 du mois, et du 16 au 30 ou 31 du mois, les intérêts de votre compte épargne logement sont calculés.

Si vous effectuez un prêt épargne logement, alors les intérêts de votre CEL seront augmentés de 50 %, dans la limite de 1 144 euros. En compte de crédit immobilier, les banques vous verseront 0,75 % d’intérêts + 0,75 % par l’État, soit une rémunération de 1,5 % en brut (sans les prélèvements sociaux), on se rapproche ainsi du LDD et du Livret A, qui présentent une rémunération de 1 % mais en net (depuis le 1er février 2013).

L'épargne logement avec le CEL

L’evolution du taux du CEL depuis sa creation

A sa création au 1er janvier 1975, le taux de rémunération du CEL était de 3,25 %, qui était son taux le plus intéressant de son histoire. Au 16 mai 1986, le taux du compte épargne logement a évolué pour passer à 2,75 %, soit 0,5 % en moins sur les intérêts. Au 15 février 1994, le taux du CEL a encore baissé de 0,5 % en passant à 2,25 %. Puis, du 15 juin 1998 jusqu’au 31 juillet 2009, le taux d’intérêt du compte n’a fait que varier entre 1,25 % et 2,75 %. Du 1er août 2009 jusqu’au 31 juillet 2010, le CEL a atteint un taux historiquement bas de 0,75 % brut, soit 1,10 % net ! Ce taux extrêmement bas a été remis en place par le gouvernement depuis le 1er août 2014.